Ce rocher était Christ

On m'a accusé d'avoir perdu la foi dans le Pape! Je m'y attendais. La Parole de Dieu vint à mon secours. On m'avait enseigné que « le Pape est le chef visible de l'Église, et que Christ en est le Chef Invisible! » Pour me le prouver, on me cita les Paroles du Seigneur Jésus à ]'Apôtre Pierre: « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur ce roc je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle » (Matthieu 16.16).

Mais je sais que « CE ROC » n'était pas Pierre, mais bien le Seigneur Jésus Lui-même. C'est Lui qui est « LE ROCHER », le « ROC », la « PIERRE ANGULAIRE » de l'édifice qu'Il allait construire. C'était d'ailleurs symbolisé dans l'Ancien Testament par ce rocher d'où a coulé l'eau qui a rassasié le peuple Hébreu dans le Désert:« Ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et CE ROCHER ÉTAIT CHRIST » (1 Corinthiens 10.4).

Ce fut très clair pour moi. C'est pourquoi, quand j'eus quitté l'église dont je faisais partie, j'ai eu la liberté de donner à mes amis la réponse suivante: « J'ai perdu la foi dans le Pape; ou plutôt, cette foi que j'avais déposée sur le Pape, je la retirai de lui pour la déposer sur le vrai Chef de l'Église, la vrai Tête, l'unique Tête: Christ! »

Depuis lors, je demande à Dieu que beaucoup de gens ouvrent aussi les yeux, incluant le Pape, pour qu'ils en viennent à se repentir de leurs péchés, comme je le fis un jour, et qu'ils mettent leur foi pour leur salut dans la Personne et l'Oeuvre du Seigneur Jésus-Christ. C'est d'ailleurs ce que fit l'Apôtre lui-même quand il a répondu au Seigneur: « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant! »

Ces paroles ne venaient pas de la tête de Pierre, comme le Seigneur le lui fit remarquer (Matthieu 16-17). Elles venaient du Père. C'est ce Saint-Esprit qui m'a poussé à mettre ma foi en Jésus-Christ pour mon salut. N'importe qui, entendant la Bonne Nouvelle de l'Évangile, doit aussi confesser Jésus de la même manière; il doit déclarer et reconnaître: « Tu es le Christ, le Fils du Dieu Vivant! » C'est ça la déclaration de foi que le Seigneur s'attend à entendre dire de la part de quiconque veut bien Le reconnaître comme Sauveur et Seigneur. Je l'ai fait un jour. C'est à votre tour en ce moment!

Quelque soit votre position dans l'échelle hiérarchique de votre église, vous devez répondre personnellement à cette même question du Seigneur: « Qui pensez-vous que je suis? » La réponse à cette question déterminera la position de votre âme devant Dieu. Si vous donnez la même réponse que celle donnée par l'Apôtre Pierre, vous deviendrez alors, non pas « Pape », mais bien un « enfant de Dieu ». L'Apôtre Pierre était conscient qu'il n'était pas devenu Pape. Il a écrit aux Chrétiens de son temps, (et cela vaut pour les Chrétiens de tous les temps!): « Voici les exhortations que j'adresse aux Anciens qui sont parmi vous, moi, ancien comme eux, témoin des souffrances de Christ ... » (l Pierre 5.1).

         

Le baptême des croyants Table
La Foi Vivifiante
Sainteté à l'Éternel

Prêtre, mais inconnu de Dieu