De haut en bas trompés!

On m'a fait l'objection suivante: « Comment est-ce possible que tant de prêtres, d'évêques, que le Pape même, qui ont exercé une si grande influence sur la société, qu'ils se soient tous trompés? » Incompréhensible en effet! Toutes ces personnes ont accompli des choses merveilleuses pour le bien-être des gens, partout dans le monde. Mais en ce qui me concerne, j'étais convaincu que, tout en étant moi-même un prêtre dans cette religion, selon la Bible, je n'étais pas même un enfant de Dieu; que si je suis parvenu à me faire ordonné prêtre, ce sacerdoce me fut communiqué par une pure ordination humaine; il ne venait pas de Dieu. L'on m'avait ordonné prêtre parce que, antérieurement j'avais été baptisé. Si je n'avais pas été baptisé, on ne m'aurait jamais ordonné prêtre. Le baptême dont on m'a baptisé étant petit bébé a été, selon cette religion, mon entrée dans le christianisme. J'ai appris plus tard que, par ce baptême, j'étais devenu un « enfant de Dieu ». Mais je sais maintenant qu'on ne devient pas « enfant de Dieu » ni par une cérémonie religieuse quelconque ni par aucune oeuvre qu'on pourrait faire. C'est plutôt par la foi en Jésus-Christ qu'on devient un enfant de Dieu (Jean 1.12-13). Alors si mon baptême ne faisait pas de moi un enfant de Dieu, à quoi m'avaient servi les autres sacrements que j'avais reçus après ou que j'aurais pu recevoir plus tard? Même si on m'avait consacré « Évêque » cela n'aurait donc pas servi à grand'chose. Et si on m'avait couronné Pape?

         

Sacerdoce des sauvés Table
La Foi Vivifiante
Le baptême des croyants

Prêtre, mais inconnu de Dieu