Expérience de Corneille

C'est sans doute cela qu'a compris Corneille. Dont parle le Livre des Actes: « Cet homme était pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison; il faisait beaucoup d'aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement » (10.2). Un ange lui apparut tout à coup et lui ordonna de faire venir l'Apôtre Pierre qui lui parlerait du Seigneur et lui dirait des paroles par lesquelles il serait sauvé, lui et toute sa maison (11.4).

En d'autres termes, il fallait qu'il entende les paroles de l'Évangile s'il voulait être sauvé. Si Corneille reçoit cet Évangile qui sauve, alors ses péchés seront pardonnés. Quel soulagement! Savoir que le pardon des péchés s'obtient, non par une série interminable de prières, de sacrifices et de pratiques religieuses... mais plutôt en mettant sa foi dans la Personne et l'Oeuvre du Seigneur Jésus! « Sachez donc, frères, que c'est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé et que quiconque croit est justifié par lui de toutes les choses dont vous ne pouviez être justifiés par la loi de Moïse »! (Actes 13.38-39).

S'il y a des gens qui enseignent une autre doctrine, imposant la confession des péchés à d'autres hommes qui sont également des pécheurs, ces gens-là tombent dans la catégorie des faux docteurs et commettent un grand péché contre Dieu. J'étais un de ces gens-là! Par conséquent, j'ai arrêté d'entendre les confessions des autres et aussi de confesser mes propres péchés à d'autres personnes.

         

Le pardon des péchés Table
La Foi Vivifiante
Gratuité du salut

Prêtre, mais inconnu de Dieu